Parcours


Né à Paris en 1942, Gérard Titus-Carmel vit et travaille à Oulchy-le-Château, dans l’Aisne.

Après des études de gravure à l’école Boulle, il s’affirme comme dessinateur et graveur.
Travaillant par série autour d’un objet ou d’un thème, il analyse d’abord les processus de décomposition ou d’usure d’une forme ce qui l’amène à concevoir des installations où c’est un objet qui se dégrade.

A partir de 1972, il élabore lui-même le « modèle » que réclame son travail : petit coffret, nœuds, épissures, constructions de branchages sont fabriqués en bois, tissu et cordelettes pour satisfaire le plaisir de dessiner, une dialectique inédite se trouvant ainsi instaurée entre la série et son référent.

Dans les années quatre-vingt, Titus-Carmel revient à la peinture. Il y déploie des ressources techniques s’autorisant toutes les libertés pour épuiser son prétexte avec une assurance formelle et chromatique remarquable.

Il a participé à plus de quatre cents expositions collectives et près de cent quarante expositions personnelles lui ont été consacrées depuis 1964 Il a aussi réalisé des œuvres monumentales pour le Ministère des Finances à Paris, la DRAC Champagne-Ardenne à Châlons-en-Champagne et le Palais des Congrès à Nantes. En tant que graveur, il a participé aux plus importantes biennales de gravure. Son œuvre est représentée dans une centaine de musées et de collections publiques.